Présentée pour la première fois au Théâtre de l’Opprimé en 2012 à l’occasion du centenaire de la naissance de Nelson Rodrigues (1912-1980), considéré comme le plus grand dramaturge brésilien, la création de la Compagnie Brutaflor revient en ce mois de mai pour quelques dates au Théâtre de Verre (18e). Un hommage poétique et vibrant au fondateur du théâtre brésilien moderne, à un homme passionné et à un artiste engagé trop souvent censuré et aujourd’hui méconnu en Europe.

Un décor dépouillé éclairé à la bougie, un vieux bureau, une machine à écrire. Huit jeunes comédiens habités d’une énergie et d’une générosité revigorantes. A travers des extraits de pièces de Rodrigues lui-même (Robe de Mariée, Valse n°6, Le Baiser sur l’asphalte), de ses mémoires mais également des textes brillamment écrits par la jeune comédienne Maïe Degove, le spectateur découvre les passions et obsessions de cet homme enragé. Dix obsessions, dix tableaux. La mort, la famille, l’amour, le football, les aveugles… Le résultat aurait pu être haché ou décousu mais il n’en est rien. Flavia Lorenzi, metteur en scène, a dirigé ses acteurs avec exigence et précision, l’écriture est soignée et malgré une bande-son parfois trop présente et « dramatisante », la vie et l’univers de l’auteur sont tissés avec subtilité et intelligence. On découvre le théâtre de Rodrigues, un théâtre volontairement choquant, morbide, incestueux, « désagréable » selon ses propres termes. Un théâtre qui interpelle, qui fascine.
Une plongée folle et dansante dans le Rio des années 60, emportée par la vigueur et le talent d’une jeune troupe prometteuse. Un spectacle qui ne peut laisser indifférent.

FLEUR D’OBSESSION
d’après l’oeuvre de Nelson Rodrigues, avec des textes de Maïe Degove / Traduction de Angela Leite Lopes et Daphné Tresgots
Mise en scène et adaptation de Flavia Lorenzi
Avec Alexis Cauvin, Fanny Mougel, Maïe Degove, Amandine Gilbert, Anne-Sarah Faget, Fabio Godinho, Laurianne Loisel et Chloé Julien-Guillet
Scénographie et costumes Alexis Cauvin et Anne-Sarah Faget
Production Compagnie BrutaFlor
Les 10, 11 mai à 20h et le 12 mai 2013 à 18h au Théâtre de Verre
17 rue de la Chapelle (18e), M° Marx Dormoy
www.theatredeverre.fr