Quatre consonnes, une seule voyelle. Non, ça n’est pas un nom polonais, mais celui d’un petit salon parisien au nom très anglo-saxon. Chez Rroll, on ne sert que des rolls (sans blague), comprenez des petites brioches roulées et garnies. Avec, on peut boire du chaud, du froid, du très bon.

Avant même de goûter, on le sait, ce goûter va être au top. La preuve : il y a des livres sur les tables. Car oui, il faut le savoir, la combinaison thé+pâtisserie+livre est le triptyque ultime qui mène au nirvana du quatre heures. C’est comme ça.

rroll 4

Les livres de chez Rroll © La Jaseuse

Ambiance à l’américaine, brioches sous cloches, menus écrits sur les murs avec quelques blagues, il paraît que c’est à la mode. Au plafond, des dizaines de cuillères en bois suspendues. Heureusement, aucune table en-dessous, on ne peut décemment pas être assommé par une cuillère en bois en 2016. Les tables et chaises vintage complètent le tableau, dommage que le salon soit très petit. En clair, ne venez pas avec votre valise, vous ne pourriez plus bouger.

rroll 1

Les cuillères de chez Rroll © La Jaseuse

Tout ça, c’est un joyeux meltin-pot culinaire, autant dans la déco que sur la carte. La recette des rolls, ici elle vient d’Amérique (oui on sait normalement c’est plutôt scandinave, mais pas là). Le thé, lui, nous arrive de pas très loin, Montmartre, chez Bonthés & Bio. Les jus de fruit viennent de chez un artisan du Val-d’Oise, au nord de Paris. Un concept international, une organisation locale : voici un salon interlocal. Ou locational.

Trêve de géographie, nous sommes là pour goûter. La commande : un thé et une infusion, avec deux rolls, un pomme-crumble et un autre, celui du moment, poire-speculoos. Une fois arrivé à table, c’est beau, ça sent super bon tout ça tout ça, on papote, on attend. On attend. On attend. Mais personne ne nous donne le temps d’infusion à respecter. Vu qu’on est des ultra-spécialistes, on s’est pas trop trompé, mais c’est quand même dommage de ne pas le préciser. Quant aux rolls, s’ils sont globalement très bons, ils sont parfois un peu secs. A noter que les garnitures sont très bien trouvées, mention spéciale aux banane-chocolat et sirop d’érable-noix de pécan qui donnent envie de dire merci à la vie.

rroll 2

Un roll de chez Rroll © La Jaseuse

Vous autres becs salés, rassurez-vous, il y a aussi de quoi vous rassasier. Chèvre-pesto-raisin, ou encore jambon-confiture d’oignons-noix, et on a même entendu parler d’un roll tartiflette. Qu’ils soient sucrés ou salés, ils sont tous de fabrication maison. Seul bémol chez Rroll, ça devient vite bruyant, en particulier quand il y a des enfants. Dans ces cas-là, il est autorisé de s’enfouir la tête sous les brioches et de refermer la cloche par dessus.

RROLL
21 rue Custine, M° Château Rouge (18e)
http://rroll.fr

Prix : entre 3€ et 4,50€ le roll, 4€ la théière
Pâtisseries faites maison
Wifi : oui
Commodités : spacieuses !