Elle est une fille qui voudrait être un garçon. Elle se bande les seins, elle se rase, elle s’habille et éructe comme un mec. Et mis à part sa mère qui se désespère, elle fait croire à tous qu’elle est ce qu’elle n’est pas. Mais un jour, la vérité est révélée et le scandale éclate.

Dès la première scène, fascinante, Camille Bernon, auteure et comédienne principale, nous plonge sans ambages dans la violence du parcours intime de cette jeune femme qui ne se sent pas comme les autres. Les alexandrins, les archives vidéos, les vers des Métamorphoses d’Ovide tordentle récit avec brio et donnent une dimension intemporelle à une question que l’on a trop souvent tort de considérer comme « à la mode ». L’incompréhension, le rejet, les préjugés sexistes et la violence des autres nous explosent à la figure. L’issue tragique et inévitable est d’une cruauté sans nom.

Toute l’intelligence de Change me est d’interroger bien au-delà du genre. Elle illustre plus largement la difficulté de la quête de soi dans un environnement modelé et rétréci par les codes sociaux. Et comme il est injuste de devoir mentir pour être soi-même.

CHANGE ME de Camille Bernon
Mise en scène Camille Bernon et Simon Bourgade
Avec Camille Bernon, Pauline Bolcatto, Pauline Briand, Baptiste Chabauty et Mathieu Metral
Scénographie Benjamin Gabrié
Lumières Coralie Pacreau
Son Vassili Bertrand
Vidéo Raphaëlle Uriewicz
Dramaturgie Mathilde Hug
26 et 27 septembre 2017 au Théâtre Paris-Villette
211 avenue Jean Jaurès (19e), M° Porte de pantin
www.theatre-paris-villette.fr