Élise

Je me suis rendue voir Élise avec curiosité mais également appréhension : le seul en scène est selon moi un exercice « casse-gueule » qui peut très facilement tourner à l’introspection narcissique du comédien. Et pourtant ! Élise Noiraud a bien ressenti cette nécessité d’écrire son histoire et plus particulièrement son enfance, mais sa plume acide, sa maturité et sa générosité jubilatoire font de son premier seul en scène un spectacle universel qui nous accroche. A la manière de Philippe Caubère, la comédienne fait vivre sur scène la petite Élise âgée de dix ans ainsi que sa mère dépressive, sa tante hystérique, sa professeure de musique, sa grand-mère… toute une galerie de personnages qui ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui et que nous avons tous croisé un jour dans notre vie. La force d’Élise Noiraud est de porter son spectacle au delà des frontières du spectacle comique en nous offrant une qualité de jeu rare.

ÉLISE (Chapitre 1 : la banane américaine) de et par Élise Noiraud
Collaboration à la mise en scène Baptiste Ribrault
Spectacle Lauréat du Festival Ici&Demain 2012
Du 12 février au 9 mai 2013 au Théâtre de Belleville
94 rue du faubourg du Temple, M° Belleville
www.theatredebelleville.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s