A l’ouest des terres sauvages

Dans une atmosphère sombre et inquiétante, six jeunes gens affublés de guenilles et de bâtons de marche avancent péniblement, épuisés et désespérés. Diction théâtralisée et dialogues convenus, l’heure et demie de spectacle risque d’être longue. Le spectateur assiste bien impuissant aux bafouillements et aux ratages jusqu’à ce qu’une voix s’élève dans les gradins « Stop ! C’est nul ! On arrête ! ». Le doute envahit la salle puis vient le soulagement, puis le sourire : ils ont réussi à nous avoir.

Pauline Bayle, metteur en scène, descend du public pour rejoindre les six autres et s’adresser à nous, frontalement. Il répètent une nouvelle pièce de théâtre et sont loin d’être prêts, elle s’en excuse. Pressée, elle n’a pas le temps de s’attarder et nous abandonne, nous et ses comédiens, dans le noir. Les six adolescents sont enfermés dans ce grand espace vide et ne peuvent en sortir. Ils n’ont connu de leur vie que cette forteresse impersonnelle et n’ont de contact avec l’extérieur que cette metteur en scène froide et distante qui n’apparait que pour les faire travailler, avant de les laisser, à nouveau, dans la pénombre avec une servante pour seule lueur.
Livrés à eux-mêmes, ils s’inventent un monde, leur monde. Mais comment conserver son intimité et ses secrets quand être seul est impossible ? Il ne reste que l’imaginaire qui leur est propre, qui leur appartient et qui va devenir leur moyen d’expression et d’évasion.

Pauline Bayle s’est amusée avec intelligence du contexte du Prix Théâtre 13 et a mis en scène la création artistique même et la relation ambigüe liant un metteur en scène à ses comédiens. Un vent de fraîcheur et de malice s’est emparé de la salle, nous voilà attachés à ces six jeunes ados paumés, à leur humour et à leur naturel. Le travail n’est certes pas terminé et pourrait gagner en rythme mais l’essence du théâtre est là et ça fait du bien !

A L’OUEST DES TERRES SAUVAGES de Pauline Bayle
Mise en scène Pauline Bayle
Avec Pauline Bayle, Hélène Chevallier, Loïc Renard, Hélène Rencurel, Alexandre Ruby, Yan Tassin et Jenna Thiam
Vendredi 13 juin 2014 à 20h30
Samedi 14 juin 2014 à 19h30
Théâtre 13 / Seine
30 rue du Chevaleret (13e), M° Bibliothèque F. Mitterand
www.theatre13.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s